Pompe à eau : Comment bien la dimensionner ?

Publié le : 03/03/2020 14:43:40
Catégories : Nos tutoriels

Pompe à eau : Comment bien la dimensionner ?

Installer une pompe à eau pour votre domicile ou votre jardin peut représenter de nombreux avantages, que ce soit économique ou écologique. Cependant, on ne peut pas acheter une pompe à eau sur un coup de tête ! Il faut bien déterminer son projet avant d’acquérir un système de pompage à l'aide de différents critères importants. Dans cet article, nous vous expliquons comment bien dimensionner une pompe par rapport à vos besoins. Une étape indispensable pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de l'installation de la pompe.

La pompe à eau, une invention antique

La pompe est un outil qui permet de pomper un liquide d'un point A pour le refouler à un point B. Beaucoup utilisé dans les domiciles ayant un puits dans leur jardin la pompe permet de profiter de sa propre eau, de réaliser des transferts de liquides ou de réaliser des systèmes d'assainissements. Toutes les pompes se composent d'un moteur électrique qui permet de réaliser l'aspiration et le refoulement du liquide. Il faut noter qu'on choisi une pompe en fonction de son besoin. En effet, vous ne choisirez pas la même pompe si vous souhaiter aspirer de l'eau d'un puits ou si vous souhaitez vider une cave. Le plus important avant de vous lancer dans vos recherches, c'est de déterminer le type de liquide à aspirer.

Quelles sont les différentes pompes à eau ?

La plus connue des pompes, c'est la pompe de surface. Il en existe plusieurs types en fonction de la conception de la pompe et de son utilisation. Il existe donc la pompe centrifuge, multicellulaire, auto-amorcante, ... Idéales pour des utilisations domestiques, agricoles et industrielles. Vous trouverez aussi la pompe pour puits profonds ou pour forage, pour pomper de l'eau et alimenter votre domicile. Elles font partie toutes deux de la famille des pompes immergée. Conçue en acier inoxydable, elle résiste complètement à l'eau lorsqu'elle y est plongée.

Une pompe peut aussi permettre de relever des liquides pour des besoins en assainissement par exemple. Vider une fosse septique, une cave suite à une inondation, ... Ces pompes de relevage, souvent en inox, s'immergent directement dans les liquides pour fonctionner. De plus, elles produisent très peu de nuisances sonores, contrairement à la pompe de surface.

Comment dimensionner la pompe à eau ?

Lorsqu'on choisi d'utiliser une pompe, il faut bien déterminer le type de liquide à pomper, mais aussi le débit et la pression nécessaire. Pour cela, il faut bien dimensionner votre pompe à l'aide de calculs et de tableaux présents ci-dessous. Vous aurez besoin de deux paramètres indispensables : la hauteur manométrique total et le débit en sortie de réseau. À noter que l'on ne dimensionne pas de la même façon une pompe de surface/immergée et une pompe de relevage !

Déterminer le débit de la pompe de surface

Dans un premier temps, vous devez déterminer le débit nécessaire de votre future pompe. Pour cela, vous devez vous baser sur l'utilisation de l’appareil : l'alimentation du domicile et/ou du système d'arrosage. En fonction du nombre d'habitants/de la surface à arroser, vous obtiendrez un débit en m3/h qui sera nécessaire pour la pompe. Vous trouverez ci-dessous le tableau avec les différents critères et les débits nécessaires correspondants. Une fois que vous avez déterminé le débit, vous pouvez passer à la seconde étape : le HMT.

Tableau des débits de pompes de surface

Le débit pour la pompe de relevage

Pour la pompe de relevage, vous devez vous baser sur le type d'eau et la surface à collecter. En effet, une eau claire et usée ne peut pas être relevée par le même type de pompe. Pour de l'eau claire, on conseille une pompe vide-cave. Lorsque c'est une eau usée ou chargée, on vous invite à choisir une pompe de relevage, voir une station de relevage. À l'aide du tableau ci-dessous, vous pouvez déterminer le débit de la pompe à acquérir en fonction de vos besoins.

Une fois que vous avez déterminé le débit nécessaire de la pompe pour répondre à vos besoins, vous pouvez passer à la suite. La seconde étape va concerner le calcul de la hauteur manométrique : c'est le HMT.

Tableau des débits des pompes de relevage

Déterminer la Hauteur Manométrique

Afin de calculer la HMT, vous devez prendre en compte trois critères très importants. Ce premier critère est la hauteur totale en mètre entre le point de puisage et le point le plus haut de refoulement. Concrètement, on part de la pompe et on monte jusqu'à la sortie du puits en comptant le dénivelé positif. Le second critère, c'est la pression dont vous souhaitez à la sortie de votre robinet. Cette valeur est en bar. Afin de le convertir en mètres, il vous suffit de multiplier la valeur par 10. Le dernier point à aborder, c'est la perte de charge de l'eau lors de son chemin dans le réseau. Pour cela, on divise généralement par 10 la longueur de refoulement. Cependant, vous trouverez ci-dessous le tableau des pertes de charge.

Une fois ces trois valeurs acquises, vous pouvez les additionner pour trouver la hauteur manométrique totale ! Grâce à cette valeur, vous pourrez trouver la pompe dont vous avez besoin en comparant le débit et HMT sur les courbes des différentes pompes à eau.

Pertes de charges et exemple

N'hésitez pas à contacter notre équipe d'experts en solutions de pompage et d'assainissement. Ils pourront répondre à toutes vos questions et vous aider à concrétiser votre projet. 

Partager ce contenu