Pompe immergée | Pompes submersibles Puit et Forage | LaBonnePompe.com

Pompe immergée

Les différents types de pompes immergées

Comme son nom l’indique une pompe à eau immergée est une pompe que l’on installe directement dans un réservoir d’eau. Il existe plusieurs types de pompes immergées, nous allons vous les présenter ici. Elles se classent en 2 catégories principales : les pompes immergées de relevage et les pompes immergées d’alimentation. Une pompe immergée s'alimente électriquement en monophasé 220V (courant secteur classique pour le particulier) ou en triphasé 380V (courant secteur à trois phases pour le professionnel). À noter qu'une pompe immergée ne supporte pas le fonctionnement à sec.

En savoir plus

Les incontournables du pompage

Découvrez tous nos produits dans la catégorie : Pompe immergée

Questions fréquentes

La pompe immergée permet la récupération d'eaux claires d'une source, comme un puits ou un forage. De nombreux Français ont la chance d'avoir une de ces deux sources sur son terrain. Ils peuvent donc en profiter ! Et ce n'est pas une ressource négligeable. Vous pouvez en effet utiliser votre propre eau, sans passer par une eau de réseau. Pratique si vous souhaitez alimenter vos installations ménagères, comme le lave-vaisselle ou les WC. De même, vous pouvez utiliser cette eau pour arroser votre jardin ou potager par exemple. En plus de l'aspect financière que représente l'utilisation de son eau, cela est bon pour la planète. Surtout avec la limitation de la consommation d'eau en bouteille par exemple. La pompe immergée est idéal pour pomper de l'eau à partir d'une certaine profondeur, à partir de 8 mètres. Dans le cas où votre source n'est pas aussi profonde, la pompe de surface sera plus adaptée.

Vous trouverez deux types de pompes immergées. Elles permettent le puisage de l'eau en fonction de la source : la pompe pour puits et la pompe pour forage. À noter qu'il faut aussi traiter l'eau de votre puits ou de votre forage avant de l'utiliser ou la consommer. Il arrive très souvent que cette eau soit polluée par des sédiments, substances chimiques, ... Il faut donc la rendre potable !

Vous l'avez compris, la pompe immergée se révèle très utile. Surtout quand vous avez un puits ou un forage sur votre terrain. Vous pourrez alimenter votre domicile ou arroser votre jardin par exemple. Cette pompe peut aussi servir dans une exploitation agricole, en alimentant un système d'irrigation par exemple.

Une pompe résistante à l'eau

La pompe immergée permet donc de puiser de l'eau dans un puits ou un forage de plus de 8 mètres de profondeur. Ce qui lui permet de pomper de l'eau si profonde, c'est tout simplement parce qu'elle se plonge directement dans l'eau, d'où son nom. En effet, au lieu de plonger un tuyau dans l'eau comme pour la pompe de surface, c'est la pompe qui se retrouve au contact du liquide. La pompe se constitue le plus souvent en acier inox.  Cela lui permet d'être submersible. L'eau se pompe par le bas de l'appareil, grâce à un moteur électrique et un câble électrique. Pas d’inquiétudes, ce moteur ne risque pas de prendre l'eau. La composition du corps de pompe permet de le protéger à 100 %. De plus, grâce à cette protection, l'eau permet de refroidir le moteur en passant par la chemise de protection motrice.

Ensuite, un tuyau permet d'acheminer l'eau jusqu'à votre réseau ou un réservoir vessie. Un réservoir vessie permet de mettre sous pression votre eau. L'avantage de la pompe immergée, ce sont les nuisances sonores. Elles seront beaucoup plus faibles qu'avec une pompe de surface. Mais n'oubliez pas, le plus important, c'est de traiter votre eau si vous souhaitez la consommer !

Vous trouverez deux types de pompes immergées sur le marché. Les pompes immergées pour puits et la pompe pour forage. En effet, en fonction de votre source d'eau, vous devrez acquérir une pompe immergée bien spécifique pour répondre à vos besoins ! La première pompe immergée, et la plus rependue, c'est la pompe pour puits. Pour rappel, pour pouvoir utiliser une pompe immergée, il vous faut une source avec un minimum de 8 mètres de profondeur. Dans le cas inverse, il faut plutôt utiliser une pompe de surface.

Lorsque vous disposez d'un puits de plus de 8 mètres de profondeur, on utilise donc une pompe immergées pour puits profond. En règle générale, l'embouchure d'un puits est plutôt grande. Cela permet de ne pas se soucier de la taille de la pompe immergée. Dans la logique, n’importe quelle pompe submersible peut se plonger dans un puits. Cette pompe pour puits va puiser et acheminer l'eau jusqu'à votre système de traitement, puis votre réseau. Il arrive que cette eau soit polluée par des sédiments. On peut trouver du sable et du gravier entre autre. Il faut donc penser à protéger la pompe de ces éléments solides. De même, on utilise des clapets anti retour pour éviter des problèmes.

Vous devez aussi prendre en compte plusieurs critères, comme le débit, la pression et la hauteur manométrique totale (hauteur de refoulement). Avec cela, vous pourrez bien choisir votre pompe ! Il existe de nombreuses pompes pour puits. Elles vont se différencier par rapport à la puissance, mais aussi en fonction de l’alimentation électrique.

La seconde source possible dans un jardin, c'est le forage. Cette source est très étroite, car il se compose d'un tube en PVC qui relie la surface à l'eau, souvent à une très grande profondeur. La plupart du temps, vous trouverez une nappe phréatique ou une réserve d'eau naturelle au bout du forage. L'eau provient de la pluie, qui s'infiltre dans le sol, jusqu'à atteindre la nappe. La pompe pour forage permet de pomper l'eau de ce genre de source grâce à sa conception. Celle-ci est en effet longue, mais peu grosse, ce qui lui permet de renter dans un forage. Dans son corps en acier inoxydable se trouve de nombreuses turbines, permettant à l'eau de rejoindre la surface. Comme pour la pompe pour puits, l'eau permet de refroidir le moteur électrique avec la chemise moteur.

Comme pour toutes pompes, vous devez la protéger des sédiments qui peuvent se trouver dans l'eau. Dans le cas contraire, vous risquez d'endommager la pompe, et perdre beaucoup d'argent. De plus, nous conseillions d'installer un coffret de manque d'eau, afin d'éviter une utilisation intensive à vide de la pompe. Cela réduit la durée de vie de l'appareil ainsi que la qualité du pompage. Avant d’utiliser ou de consommer l'eau, pensez à la traiter, à l'aide de filtres, deferiseur ou neutraliseur par exemple.

C'est une question de nombreuses personnes se pose : quelle est la différence entre ces deux types de pompes ? Tout d'abord, la pompe de relevage fait partie de la famille des pompes immergées. Concrètement, vous trouverez trois types de pompes immergées, une pour les puits, une pour les forages, et la pompe de relevage. Mais ce n'est pas tout ! Dans les pompes de relevage, vous trouverez encore deux déclinaisons, avec la pompe pour eaux claires et la pompe pour eaux chargées/usées. Cependant, c'est bien l'utilisation de la pompe qui va permettre de différencier la pompe immergée à la pompe de relevage.

En effet, la pompe immergée permet de puiser de l'eau d'un puits ou d'un forage. Cette eau claire va servir pour alimenter un domicile et ses équipements, ou un système d'arrosage par exemple. La pompe de relevage, quant à elle, capte des liquides clairs, usés ou chargés pour les refouler dans les égouts. On utilise ce genre de pompe pour vider une cave par exemple, suite à une inondation. En fonction du modèle, elles servent aussi à vider une fosse septique et servir de relais entre les eaux chargées et les égouts. Vous trouverez par exemple des stations de relevage, qui se compose d'une pompe de relevage et d'une petite cuve.