Filtres (4100 produits)

Prix

30,00 € - 12 585,00 €

Débit en m3/h

Raccord d'aspiration

Raccord de refoulement

Type de liquide

Crépine flottante

La pompe de surface, qu'est-ce que c'est ?

Publié le : 25/08/2020 09:10:56
Catégories : Pompe de surface

La pompe de surface, qu'est-ce que c'est ?

Si vous avez un jardin, une pompe de surface est une solution de récupération d’une source d’eau pour l’utiliser en arrosage. C’est donc une façon écologique de faire des économies sur votre facture d’eau…Une fois installée, vous trouverez d’ailleurs à votre pompe de surface d’autres utilisations tout aussi intéressantes. Suivez notre guide pour faire votre choix.

Qu’est-ce qu’une pompe de surface ?

La pompe de surface est une pompe de relevage. Il s’agit d’une pompe à installer en surface au-dessus d’une source d’eau naturelle ou pas. C’est donc l’opposé de la pompe immergée que l’on plonge directement dans l’eau pour la pomper. Une pompe de surface doit donc fonctionner à l’air libre.  C’est un tuyau qui vient dans l’eau pour pomper jusqu’à une profondeur maximale de 8 mètres.

La pompe de surface peut récupérer une eau dans le but de la réutiliser pour l’arrosage notamment mais aussi pour un usage domestique. C’est donc une activité en faveur de l’environnement et qui permet également d’alléger vos dépenses en eau. Mais finalement une pompe de surface peut pomper une eau destinée au tout à l’égout. Il faut simplement que cette eau ne soit pas trop chargée en impuretés.

Les pompes de surface sont le plus souvent électriques monophasées ou triphasées mais certains modèles fonctionnent à l’essence.

Conception d’une pompe de surface

Une pompe est un équipement électrique motorisé qui se compose du moteur, d’une transmission, et d’un système hydraulique.

La pompe de surface est donc équipée :

  • une poignée pour la transporter
  • un raccord d'aspiration, souvent sur le devant de la pompe
  • un raccord de refoulement sur le dessus de la pompe
  • un bouton interrupteur si manuelle
  • un moteur
  • d’ailettes de ventilation
  • un bouchon de vidange
  • un bouchon de remplissage
  • et enfin d' un carter protégeant de façon étanche le moteur

Fonctionnement d’une pompe de surface

C’est par un tuyau relié au raccord d'aspiration que le liquide est aspiré dans le corps de pompe.

Le moteur est branché électriquement et assure la commande d’aspiration du corps de pompe. Le corps de pompe est muni d’une roue qui fait circuler l’eau et la relève. L’eau est ensuite dirigée sous pression vers le raccord de refoulement. L’évacuation de l’eau se fait enfin vers un circuit de réutilisation ou vers le tout à l’égout. L’eau pompée ne doit pas être à une température élevée. En effet, le moteur est en partie refroidi par cette eau traversante, le travail étant complété par la présence des ailettes sur les côtés du corps de la pompe.

Toutes les pompes de surface

Il existe un grand nombre de modèles de pompe de surface pour le traitement de l’eau mais pas seulement …

La pompe de surface manuelle

C’est le modèle de pompe le plus basique qui s’actionne manuellement. En fonction du modèle c’est une sorte de fontaine avec un bec de robinet d’où sort l’eau pour une utilisation directe. C’est alors le modèle « retro » de pompe. Cette pompe peut également disposer d’un raccord pour un tuyau.

La pompe mono-cellulaire

Ce sont les pompes d’entrée de gamme à amorcer manuellement ou auto-amorçantes. Leur puissance peut être limitée en fonction de l’utilisation que l’on en fait. Elles sont également assez bruyantes et adaptées à un usage occasionnel C’est donc la pompe de surface idéale un jardin, un potager. Elle convient pour des eaux claires ou légèrement chargées. Elle peut supporter des eaux légèrement sableuses, comme dans un bassin mais il est conseillé de protéger la pompe avec un filtre appelé « crépine ». Le corps de cette pompe est généralement en aluminium.

La pompe multi-cellulaire

La pompe multi-cellulaire est plus puissance avec plusieurs roues motrices qui ont une meilleure capacité de relevage. Elle est aussi plus silencieuse. Cette pompe peut donc être utilisée pour un usage professionnel  comme des cultures maraîchères ou alimenter une maison en eau. Elle peut être positionnée à la verticale ou à l’horizontale ce qui la rend plus facile à utiliser dans certains espaces.

La pompe centrifuge

Cette pompe utilise l’effet centrifuge pour aspirer l’eau. C’est donc la mise en rotation de l’eau en la faisant circuler dans une roue en mouvement qui génère la circulation vers l’évacuation. Elle peut aspirer des eaux chargées, mais pas visqueuses. Cette pompe n’est pas auto-amorçante

La pompe avec surpresseur

Pour un usage domestique régulier, la pompe doit être fiable et offrir un niveau de pression régulier. Pour proposer ce niveau de satisfaction, il faut donc un groupe de surpression dit hydrophore. Il s’agit d’une station de pompage constituée d'une pompe de surface, d'un réservoir à vessie et d'un surpresseur.

La pompe de piscine

Cette machine uniquement dédiée aux piscines permet de filtrer l’eau chlorée et donc de la réutiliser pour un usage domestique ou pour l’arrosage.

La pompe de transfert

Il s’agit d’une pompe qui permet d’extraire un liquide vers un tuyau pour le conditionner. Ainsi on peut transférer de l’eau mais également de l’essence ou des produits alimentaires (lait).

Quelle source pour une pompe de surface ?

Pompe pour eau de puits

On peut utiliser une pompe de surface pour pomper l’eau d’un puits. Il faut simplement que le puits ne soit pas plus profond que 8 mètres. En effet, à partir de cette profondeur la pompe de surface n’aura pas la puissance d’aspiration nécessaire. On conseillera alors une pompe immergée.

Pompe pour étang ou rivière

Il faut savoir que le pompage de l’eau d’une source naturelle est soumis à réglementation. Une fois renseigné, si vous pouvez pomper cette source, vous resterez techniquement limité par la profondeur maximale des 8 mètres. Vous devrez également veiller à la qualité de l’eau à pomper. En effet, ce type de source peut présenter des impuretés qui risqueraient d’endommager la pompe. Pour éviter tout problème vous ajouterez un filtre en entrée d’eau sur la pompe.

Pompe pour eau de pluie

Pour pomper de l’eau de pluie, vous devrez avoir installer au préalable un récupérateur d’eau de pluie. II suffira alors de raccorder la pompe en entrée à ce récupérateur et en sortie de raccorder la pompe à un système d’arrosage.

Utilité d’une pompe de surface

Pompe pour alimenter l’habitation en eau

Pour pomper de l’eau depuis un réservoir, une cuve ou un puits et l’acheminer vers une habitation, il faut un appareil fiable en pression. L’usage de cette eau peut-être pour les sanitaires (chasse d’eau), l’hygiène ou les machines à laver (linge et vaisselle). La pompe peut également être source d’eau potable. Pour cela on recommande donc une pompe avec surpresseur . Il existe 2 types de pompes avec surpresseur : pompe semi-automatique et automatique.

Pompe pour purifier et utiliser l’eau d’une piscine

La pompe de surface pour piscine comprend un système de filtration qui permet de pomper l’eau et de la réutiliser pour l’arrosage par exemple.

Pompe pour arroser le jardin

Une pompe de surface uniquement destinée à pomper de l’eau pour arroser un jardin ne nécessite donc pas une forte pression en sortie.

Choisir une pompe de surface

La pression

La pompe de surface doit pouvoir fournir une pression suffisante pour amener l'eau de son point le plus bas à son point le plus haut.  On parle ici de la hauteur manométrique exprimée en bar. On calcule cette hauteur ainsi : hauteur de refoulement + pression utile + pertes de charge. La hauteur de refoulement correspond à la distance qui sépare la pompe du point qu’elle devra alimenter.

La pression utile indique le nombre de bars nécessaires pour vos besoins en fonction de votre installation, de la composition de votre famille et de l’utilisation de l’eau. On considère généralement 1 bar pour un jardin et 2 bars pour une maison. Les pertes de charge se calculent sur la base de la longueur des canalisations.

Le débit

Cette donnée sera fonction de l’utilisation de l’eau à pomper : une utilisation occasionnelle ou régulière ? Le débit d'une pompe s'évalue en m³/h ou en l/min. On considère qu’arroser un jardin consomme environ 6 litres / m² / jour et qu’une personne consomme environ 200 litres d'eau / jour.

La courbe de performance de la pompe de surface

L’axe horizontal correspond au débit exprimé en m³/h, en l/heure ou en minute. L’axe vertical correspond la hauteur manométrique exprimée en mètres (la pression). Pour faire le choix de la pompe adaptée à vos besoins, vous devrez faire corréler ces besoins à la courbe de performance de la pompe.

La qualité de l’eau à pomper

Enfin il est essentiel de déterminer la qualité de l’eau à traiter. On parle de granularité, c’est-à-dire de l’épaisseur en millimètres des impuretés. Eaux claires d’un récupérateur d’eau de pluie ou d’un puits, < 5 mm. Eaux chargées des rivières ou des étangs, entre 5 et 20 mm

Les matériaux utilisés

Les matériaux renseignent sur la qualité de la pompe :

  • Carter en plastique pour une pompe d’entrée de gamme
  • Tout inox pour une pompe de milieu de gamme
  • En fonte d’aluminium pour une pompe haut de gamme

Installer une pompe

Pour arroser ponctuellement votre jardin, la pompe de surface manuelle est simple d’utilisation :

  • Raccorder le tuyau d’aspiration au raccord d’entrée de la pompe avec du Téflon pour assurer l’étanchéité
  • Plonger le tuyau dans la source d’eau
  • Pour amorcer la pompe, la remplir d’eau ( 2 litres environ) par le raccord d’amorçage sur le dessus
  • Brancher votre tuyau d’évacuation (tuyau d’arrosage ou autre) au raccord de sortie
  • Brancher et mettre la pompe en marche.
  • Éteindre la pompe une fois l’arrosage terminé

Si vous remarquez que la pompe ne fonctionne pas de façon optimale, il se peut qu’il reste de l’air. Vous pouvez dévisser doucement la vis de remplissage pour laisser l’air s’évacuer pendant que la pompe fonctionne. Si cela ne fonctionne toujours pas, vérifiez l’étanchéité de vos raccords d’entrée et de sortie d’eau.

Pour arroser automatiquement votre jardin, la mise en route sera la même, mais il faudra un programmateur d’arrosage en complément. Pour une utilisation de l’eau en équipement sanitaire : toilettes et machines à laver, la pompe fonctionnera à la demande dès qu’un appareil démarre.

Entretenir une pompe de surface

Usage occasionnel

En hiver, vous devrez remiser la pompe de surface après avoir effectué une opération de rinçage du système à l’eau claire. Il faudra alors renouveler les étapes d’amorçage de la pompe comme pour une première mise en route. Avant le réamorçage vous devrez vous assurer de l’état des raccords et tuyaux afin de garantir l’étanchéité.

Usage régulier

Si vous utilisez votre pompe de surface tout au long de l’année, vous devrez l’enterrer pour la protéger du gel. Si la structure ne permet pas de l’enterrer vous pouvez l’installer dans une cavité bétonnée et l’entourer de laine de roche.

Accessoires pour pompe de surface

Certains accessoires se révèlent  indispensables au fonctionnement de la pompe mais ne sont pas toujours vendus avec la pompe. C’est le cas du tuyau d’aspiration et du filtre (crépine). D’autres accessoires sont utiles ou recommandés pour améliorer le fonctionnement ou pour protéger la pompe de surface :

  • Le surpresseur est un réservoir contenant une poche d’air sous pression. Ce tampon de pression diminue le nombre de départs et d'arrêts de la pompe ce qui est néfaste dans la durée.
  • Le contacteur manométrique, les flotteurs ou les électrodes, déclenchent et arrêtent la pompe en fonction du niveau de pression.
  • Le presscontrol remplace le contacteur manométrique, les flotteurs et électrodes. Ce système électronique analyse les besoins en eau de la pompe.
  • Un disjoncteur thermique s'installe sur le tableau électrique afin de protéger le moteur électrique en cas de souci technique.
  • Le clapet anti-retour est un système mécanique s'installe sur le tuyau d’aspiration. Lorsque la pompe est à l’arrêt, il évite son désamorçage en bloquant le retour de l’eau vers sa source.

Partager ce contenu