Filtres (4100 produits)

Prix

30,00 € - 12 585,00 €

Débit en m3/h

Raccord d'aspiration

Raccord de refoulement

Type de liquide

Crépine flottante

La pompe de relevage : qu'est-ce que c'est ?

Publié le : 17/08/2020 14:00:54
Catégories : Pompe et station de relevage

La pompe de relevage : qu'est-ce que c'est ?

Dans une habitation l’installation du réseau d’évacuation de l’eau peut être compliqué. En effet, c’est le cas si le réseau d’évacuation est à un niveau inférieur de l’évacuation des eaux usées. Pour faciliter l’évacuation de l’eau il faut une solution à ce problème : c’est le rôle de la pompe de relevage. Il existe de nombreux modèles de pompes de relevage sur le marché. Il n’est donc pas toujours simple de faire le bon choix. Dans notre article, nous allons tout d’abord vous expliquer simplement ce qu’est une pompe de relevage. Puis nous vous expliquerons les différences entre les types de pompes de relevage. Enfin vous trouverez une liste de questions-réponses pour vous guider précisément dans votre choix.

Qu’est-ce qu’une pompe de relevage ?

Une pompe de relevage pompe de l’eau en effectuant une action de relevage. Le terme station de relevage est également utilisé : en réalité la station est l’enveloppe qui protège la pompe à l’intérieur. On installe la station de relevage enterrée ou en surface dans un local. Cette installation est généralement utilisée pour le traitement des eaux usées domestiques. On peut avoir l’utilité d’une pompe de relevage quel que soit le réseau d’assainissement dont on dispose. Ce réseau peut en effet être collectif avec le tout à l’égout ou individuel avec une fosse. Voici ce qu’il se passe avec une pompe de relevage : A l’intérieur de la station, les eaux usées arrivent et immergent la pompe. La pompe se met alors en marche et pompe les eaux pour les évacuer en dehors de la station.

Si vous disposez d'un regard en béton, il vous suffit d'y placer une pompe de relevage directement. En effet, le regard va remplacer la station, qui permet d'immerger la pompe. Dis ainsi cela paraît simple mais la pompe de relevage est une système complexe.

La station de la pompe de relevage

Composition

La station de relevage se compose de la pompe de relevage submersible installée dans une cuve de stockage et d’un système de commande et de régulation. Enfin la station de relevage est munie d’une ouverture pour permettre de l’entretenir.

Installation

On installe la station de relevage dans un local et on la branche électriquement. En fonction de la configuration du lieu, l’installation de la station de relevage se fait à des emplacements différents. En effet, c’est le lieu de la pente qui détermine le point d’installation de la pompe de relevage. Si la pente se trouve proche de l’habitation, on installe la pompe juste avant la pente et avant le système d’épuration. En ce cas l’eau à pomper sera « usée ». Si la pente se trouve après une fosse toutes eaux ou traitée, on installe la pompe après la fosse et avant cette pente. La pompe de relevage sera en fonction soit pour eaux chargées ou très chargées.

Précautions

L’alimentation étant électrique et en lien avec le traitement de l’eau, la pompe de relevage doit avoir un indice de protection IP 44. Cet indice de protection permet de protéger le moteur de la pompe mais également de sécuriser son utilisation. Le branchement de la pompe se fait en monophasé chez le particulier (220 V) et en triphasé 380V (courant secteur à trois phases pour le professionnel). Sur votre tableau électrique vous devrez également protéger électriquement la pompe avec un disjoncteur magnéto-thermique.

Le système de régulation permet d’éviter la surchauffe.Il permet aussi de réguler le niveau avec des capteurs de type poire ou sonde piézométrique. En fonction du type d’impuretés contenues dans les eaux usées, une poire peut s’encrasser et se bloquer. Les sondes si elles sont plus précises et ne se bloquent pas, elles sont plus délicates à remplacer.

Le réglage se fait en fonction du débit des eaux à traiter et de la capacité en volume de la cuve. Il est important pour la durée de vie de la pompe qu’elle ne démarre par trop souvent. De même, qu’elle ne doit jamais tourner à vide (sans eau).

Comment fonctionne la pompe de relevage

La pompe est submersible car elle se trouve dans la cuve de la station de relevage. Elle ne fonctionne que lorsque la cuve se remplit d’eau à pomper.

Elle aspire donc les eaux et les évacue de la station de relevage via le tuyau de refoulement. C’est le moteur électrique à turbine qui dispose de la force nécessaire pour aspirer puis refouler l’eau. La turbine est également équipée d’une grille qui permet de filtrer les impuretés de l’eau.

En fonction de la qualité de l’eau à pomper, on choisira un type de pompe. Les eaux sont non traitées mais leur qualité peut varier en fonction de votre mode de vie.

La fonction « marche » de la pompe peut être manuel ou automatique. C’est un élément important à considérer lors de votre décision. Pour un allumage manuel, vous mettrez en marche la pompe lorsque celle-ci sera pleine. La pompe de relevage sur marche automatique dispose de flotteurs immergés dans la cuve. Ainsi lorsque le flotteur arrive à un niveau prédéterminé, cela déclenche la fonction « marche » de la pompe. Le niveau maximal ne doit cependant pas dépasser celui du tuyau d'arrivée des eaux. Ensuite, le flotteur descend en suivant la baisse du niveau des eaux et arrivé à un niveau bas prédéterminé la pompe s’arrête automatiquement.

Puissance et capacité de la pompe de relevage

La puissance de la pompe de relevage est également un critère à prendre en compte. Il existe différentes tailles et puissances de pompes de relevage afin de s’adapter aux besoins spécifiques de votre habitation.

Il faut donc être attentif :

  • au débit (exprimé en m3 par heure).
  • à la pression (mesurée en bars) ou à la HMT hauteur manométrique totale (exprimée en mètres)

          et au type d’eaux usées à évacuer

  • Le débit de la pompe

C’est la capacité volumétrique de traitement de la pompe. Cette capacité est fonction de la taille de votre habitation et du volume d’eau à traiter. En fonction de la taille de votre famille, du nombre de points d’eau et de vos habitudes, vous déterminerez la puissance nécessaire.

La norme est de 25 L par pièce et pour une habitation de 5 pièces une pompe d’une capacité de 100 L.

La pression en bars ou la HMT

Ces données se déterminent sur la base de votre configuration d’installation. En effet, en fonction de l’inclinaison de la pente, la pompe devra fournir une pression adaptée.

La qualité des eaux à évacuer

On comprend globalement de quoi il s’agit lorsque l’on parle d’eaux usées domestiques. Ce sont les eaux que nous utilisons pour notre hygiène et notre consommation alimentaire. Cependant en fonction de nos habitudes et de nos usages, la qualité des ces eaux usées peut grandement varier. On parle alors de la granulométrie des eaux.

De la cuisine, des salles de bain et des machines à laver ce sont les eaux ménagères. Provenant des toilettes, on parle des « eaux vannes ». Les impuretés contenues dans ces eaux sont donc de tailles différentes.

La granulométrie de l’appareil

La granulométrie est une donnée chiffrée exprimée en millimètre. Elle détermine le diamètre maximal des impuretés contenues dans les eaux à évacuer que la pompe peut aspirer :

  • Entre 5 mm et 20 mm. Les impuretés des eaux ménagères ou des eaux pré traitées en sortie de fosse.
  • Entre 20 mm et 50 mm. Les eaux ménagères chargées (si vous jetez des restes d’aliments dans votre évier) et des eaux vannes
  • Au-delà de 50 mm. Les eaux vannes chargées (si vous jetez des lingettes dans vos WC) plus difficiles à évacuer.

Les pompes de relevage en fonction du type d’eaux usées

En fonction du type d'eau à relever, l'appareil s'équipe d'une roue spécifique. La roue est monocanale, à vortex ou dilacératrice.

Pompe pour eaux claires ou peu chargées

Les pompes de relevage pour eaux claires peuvent également servir pour la vidange d’une piscine ou d’un bassin. Ces pompes peuvent aussi fonctionner avec une eau légèrement chargée avec des très fines particules en suspension. La pompe dispose d’une roue monocanale fermée, semi-ouverte ou ouverte. Ce type de roue permet donc un débit important mais se destine uniquement aux eaux « sans » impuretés.

Pompe pour eaux chargées

Ces pompes sont équipées d’une roue conçue pour traiter les matières solides présentes : c’est la roue « vortex ». La roue dispose de palettes montées en volute. Le mouvement ainsi créé pendant l’aspiration permet de broyer les impuretés. Cependant le débit peut-être moindre qu’avec une pompe à roue monocanale.

Pompe pour eaux très chargées

La roue des pompes pour eaux très chargées est dite « dilacératrice ». La roue possède des couteaux tranchants qui arrivent à traiter des matières épaisses (lingettes).

Accessoires pour pompe de relevage

Pour vous aider à sécuriser votre pompe de relevage et à en allonger la durée de vie vous pouvez installer :

  • Un système de sécurité « manque d’eau », pour éviter le fonctionnement de la pompe à sec.
  • Un clapet anti-retour qui empêche l’eau dans la cuve de refluer vers l’arrivée des eaux usées.
  • Une vanne (ou agitateur) de brassage pour empêcher le dépôt d’impuretés au fond de la cuve.

Partager ce contenu