Filtres (4149 produits)

Marque

Prix

0,00 € - 12 585,00 €

Débit en m3/h

Crépine flottante

Automatiser une pompe de surface

Publié le : 16/11/2021 12:21:42
Catégories : Pompe de surface

Automatiser une pompe de surface

Les pompes de surface, appelées aussi pompes auto-amorçantes, permettent de gérer de nombreux travaux domestiques : créer un système de pompe d'arrosage automatique du jardin, un potager ou encore vider une cuve. Elles sont en général associées à un tuyau avec une crépine et un clapet anti-retour pour aspirer facilement le liquide à partir d’une cuve ou d’un puit. Ces pompes sont à brancher électriquement à une prise lorsque l’on souhaite s’en servir et à débrancher à la fin. Toutefois, il existe des solutions pour automatiser tout cela.

Programmer une pompe de surface avec un programmateur horloge

Tout d’abord et de manière assez simple à mettre en place, c’est de se procurer un programmateur horloge qui, suivant les réglages établis, alimentera ou non la pompe. C’est efficace, mais reste limité simplement à des plages horaires définies en amont.

Piloter son installation avec le Presscontrol

Si vous souhaitez piloter et protéger l’installation électriquement, vous pouvez installer au refoulement de la pompe un appareil appelé régulateur de pression ou bien ‘’Presscontrol’’. Cet appareil permet d’automatiser la pompe suivant l’ouverture ou la fermeture du robinet. C’est-à-dire, lorsque le robinet est ouvert par un utilisateur ou bien automatiquement via une électrovanne, la pression du tuyau chute et l’appareil alimente électriquement la pompe. À l’inverse, si le robinet se ferme, la pression monte, l’équipement le détecte et coupe la pompe. Petit inconvénient : il n’y a pas de réserve d’eau donc le démarrage ou l’arrêt est calqué sur l’ouverture ou la fermeture du robinet.

Le surpresseur pour limiter les activations de la pompe de surface

Autrement dans le même esprit, pour rendre le fonctionnement d’une pompe automatique, vous pouvez vous équiper d’un réservoir à vessie ou à diaphragme piloté par un pressostat et un manomètre. Cet ensemble a le même fonctionnement que le régulateur de pression, mais il possède en plus une réserve d’eau sous pression pour éviter à la pompe de démarrer et s’arrêter à chaque fois que l’on touche au robinet ou à notre lance d’arrosage. On préserve la durée de vie du matériel ce qui n’est pas négligeable.

Le surpresseur à vitesse variable

Enfin, pour les adeptes du matériel récent et des technologies, depuis quelques années, les différents constructeurs de pompes ont imaginé et commercialisés des ensembles de surpression à variation électronique tels que SCALA de chez GRUNDFOS ou bien encore le E.Sybox Mini de chez DAB, regroupant tous les éléments cités précédemment, et qui de plus optimisent la consommation électrique et les performances hydrauliques. L’ensemble est plus silencieux et plus compacte. Son tarif varie entre 500 et 750€ T.T.C, mais reste tout à fait raisonnable au vu de sa qualité, de sa durabilité et de ces performances proposées.

Découvrez nos pompes de surface

Partager ce contenu